Présentation de l'AEDE

L'Association Européenne des Enseignants, fondée à Paris le 14 Juillet 1956, est une association professionnelle de Chefs d’établissements, d’inspecteurs et d’enseignants des écoles de tous niveaux.

 

 Elle propose

  • d'unir tous les enseignants qui souhaitent contribuer à la réalisation de l’union politique de l'Europe;
  • d'adapter la formation professionnelle et l'action didactique à l'unification européenne;
  • d’approfondir dans le monde de l'éducation la connaissance de tous les mécanismes de la construction européenne dans le secteur politique, économique, social et culturel pour susciter des comportements européens communs et promouvoir une prise de conscience l’unité de la culture européenne dans la diversité de ses expressions.

L’AEDE collabore avec les différents services de la Commission européenne, du Parlement européen, du Conseil de l'Europe, avec les ministères de l'Education et de la Culture des différents pays, avec l'UNESCO et avec les organismes publics et privés qui ont les mêmes objectifs, comme, par exemple, ESHA (Association européenne des directeurs des établissements d'enseignement) et l'ATEE (Association pour la formation des enseignants en Europe).

En 1968, elle a rédigé à Bruxelles la « Charte européenne de l'enseignement », révisée en 2002.

En 1988, elle a offert sa contribution à la « Résolution sur la dimension européenne dans l'enseignement. »

En 1989, à Nimègue elle a publié un document important et fondamental « Être un enseignant européen » actuellement en cours de réécriture..

En 1995, à Dublin, elle a contribué à la réalisation du Forum « Web for school ». Elle a été consultée par la Commission européenne le «Livre vert» et le «Livre blanc sur la société du savoir".

Elle est actuellement présente au Conseil de l'Europe dans différents projets notamment en matière d’enseignement de l’Histoire et d’enseignement des langues.

 L’AEDE est très engagée dans l'approfondissement de diverses questions qui concernent la dimension européenne de l’enseignement, l’interculturalité, les défis et les possibilités associés au phénomène de la migration, de la mobilité et à la situation des minorités et particulièrement des Roms.

Depuis vingt ans, tout en poursuivant son action d’information sur la construction européenne et les institutions de l’Union et la promotion de l’enseignement des langues (y compris l’enseignement précoce par son projet SCALA), elle consacre l’essentiel de son travail de réflexion à l’Education à la citoyenneté européenne active.

Dans ce cadre elle a initié participe ou a participé à plusieurs programmes européens : notamment le projet GEDECITE (« De la gestion des déchets dans l’Ecole à la citoyenneté environnementale  », convention financière 87369-CP-1-2000-1-COMENIUS-C31), CITEURACT (Convention N° 2001- 0928/001-001 S02 81COMP) qui s’est achevé au printemps 2002, ELICIT, en cours de réalisation.

L’AEDE a récemment collaboré activement comme partenaire pédagogique et agent de diffusion, à certaines actions menée par la Commission européenne.

Avec la DG Justice :

  • promouvoir la citoyenneté européenne dans les établissements scolaires : « Road show» en Allemagne, Roumanie, Bulgarie, Slovaquie, Slovénie, Malte ;
  • faire connaître l’action de l’Union en matière de Droits de l’Homme : concours de posters sur les Droits de l’Enfant, la lutte contre les discriminations, etc.

Avec la DG ECHO

  • Faire connaitre l’importance de l’aide humanitaire apportée par l’Europe dans le cas des campagnes humanitaires en Slovaquie, Italie du Nord, région PACA en France.

Avec la CG ECFIN

  • Rédaction des documents pédagogique pour le programme « PRINCE » : concours de photos sur le thème « Que représente l’Euro pour nous ? »

Les études réalisées par l’AEDE ont permis de dégager des convergences fortes entre les enseignants européens.

L’analyse des pratiques et des attentes des enseignants en matière d’Education à la citoyenneté européenne active a mis en évidence plusieurs faits majeurs :

  1. Les Enseignants européens se reconnaissent dans une vision commune des valeurs de l’Europe : le respect des Droits de la Personne, la démocratie et le respect de l’Etat de Droit ;
  2. Enseigner ces valeurs nécessite des approches diversifiées ;
  3. La connaissance des stratégies utilisées dans les autres pays, y compris des pays non membres de l’Union, est nécessaire mais le travail en commun d’équipes réunissant des collègues enseignants dans plusieurs pays est indispensable ;
  4. Les enseignants des pays nouvellement entrés dans l’Union et ceux des pays non encore membres de l’Union apportent aux équipes un dynamisme porté par une espérance enthousiaste parfois un peu émoussée chez ceux pour qui la construction européenne s’est banalisée.
  5. La collaboration avec les autres organisations d’enseignants, les associations de parents d’élèves, la connaissance et surtout la diffusion des travaux réalisés dans les différents pays européens et par les organisations internationales, est indispensable.

L’AEDE cherche à apporter des réponses à des questions d’actualité :

  • Comment préparer les jeunes générations à construire la société européenne de demain;
  • Comment renforcer les notions d'identité et de citoyenneté européenne;
  • Comment promouvoir des partenariats scolaires multilatéraux;
  • Comment encourager l'enseignement des langues.

L’AEDE est membre du Mouvement européen.

Elle a des représentants à l'UNESCO et au Conseil de l'Europe.

Elle est présente avec ses sections nationales dans les différents États membres de l'UE et aussi dans certains États qui ne font pas partie de l’Union comme la Suisse, la Moldavie et bientôt la Serbie et l’Ukraine.

Depuis plusieurs l’année, l’AEDE, prenant en compte la présence de nombreux enfants issus des diverses immigrations se préoccupe d’Education interculturelle et accorde une attention particulière aux pays de la Méditerranée. Elle a ainsi noué des relations avec des associations d’enseignants du sud de la Méditerranée et entretient avec elles des rapports de collaboration notamment en Tunisie

Depuis 2007, la crise économique et la montée de l’euroscepticisme conduit l’AEDE à renforcer son action de promotion de la dimension européenne dans l’Education. L’éclosion en 2011 du « printemps arabe » amène notre association à s’intéresser davantage encore aux liens entre Europe et monde méditerranéen.

 Pour réaliser ses objectifs, l’AEDE produit et fournit aux enseignants, directeurs d'écoles, inspecteurs et éducateurs répartis dans ses différentes sections nationales, présents de la maternelle à l'université, des documents pédagogiques et de réflexion et organise des ateliers et séminaires nationaux et internationaux d'étude et formation.